L'Etat aurait il le couteau sous la gorge comme pour l'aéroport notre dame des Landes ?

Manifestation du 21 février à Nantes

Manifestation du 21 février à Nantes

Lorsque l'on s'intéresse à l'aéroport notre dame des Landes on peut se dire que l'Etat s'entête dans un projet stupide et suicidaire qui coûte beaucoup plus socialement et économiquement que de l'abandonner.

Et puis, en creusant un petit peu on s'aperçoit que l'Etat a le couteau sous la gorge : il aurait signé avec Vinci une clause qui ferait en sorte que de ne pas construire l'aéroport serait pour lui une hécatombe économique.

La question que l'on peut se poser lorsque l'Etat s'entête c'est quel est le couteau sous la gorge qui empêche l'Etat de garantir l'Etat de droit ?

P.S : Dans l'affaire Wissam, une phrase juste avant la conclusion de la dernière expertise d'un premier abord hors sujet (un peu comme le communiqué de la DDSP suite à la mise en examen du 2ème policier), interpelle finalement.

commentaires

Haut de page