Classe, race et sexe

Classe, race et sexe

Angela Davis explore les liens idéologiques qui existent entre le pouvoir esclavagiste, le système des classes et la suprématie masculine, et pose la nécessité d’articuler les trois niveaux de contradiction de race, de classe et de sexe dans les luttes de libération. Elle montre comment ces luttes ont porté leurs fruits à chaque fois qu’elles ont été solidaires et qu’elles ont ciblé la double oppression : celle du système et celle du sexe.

La lutte des classes, l'antiracisme et le féminisme ne sont pas des combats antinomiques mais plutôt des combats qui se renforcent les uns les autres.

Que l'on nous demande pas de ne pas être solidaires de nos frères blancs victimes de violences policières parce que pauvres, militants ou issus d'un quartier populaire, que l'on nous demande pas de ne pas être solidaires de nos frères noirs, arabes ou rroms qui dénoncent le racisme d'état qu'ils vivent dans leurs chairs, que l'on nous demande pas de ne pas être solidaires de nos soeurs victimes de sexisme.

Leurs combats sont aussi nos combats !

commentaires

Haut de page