Ce qu'a probablement vécu Wissam dans le couloir du commissariat

Ce qu'a probablement vécu Wissam dans le couloir du commissariat

" Par contre, une fois à l’abri du regard des journalistes, dans un couloir de la sous-préfecture, la police a couché, ventre et visage face au sol, un des 5 militants, Txetx Etcheverry, qui est un des principaux animateurs de Bizi.

Il a alors subi un passage à tabac en règle de la part d’un des policiers (que Txetx ne connait pas) qui s’en prenait personnellement à lui, en l’appelant Txetx et en lui disant “tu nous emmerdes, on en a marre de toi etc.”. Le policier a donné de nombreux coups de matraque sur le dos et les jambes de Txetx, et alors que ce dernier était menotté dans le dos et toujours couché face au sol lui a infligé deux violents coups de rangers dans le visage.

Puis il a serré de tout son poids la tête de Txetx sur le sol, de profil, le coup tordu. Txetx a protesté en avertissant que cela lui causait une tension insupportable au niveau des vertèbres cervicales, et qu’il risquait le “coup du lapin”. Malgré cela le policier a continué, aggravant sa pression.

Cette scène inadmissible et incompréhensible (les militants de Bizi n’avaient eu aucun geste ou propos déplacé envers les policiers, et tout se déroulait calmement sinon) s’est arrêtée au bout de quelques minutes.

Les 5 militants ont été placés en garde à vue (ils en sortis à 13H30). Txetx y a été examiné par un médecin, qui a établi un certificat constatant plusieurs lésions et hématomes sur les jambes, les bras, le dos et le visage de Txetx."

http://www.revolutionpermanente.fr/Loi-Travail-Tabassage-en-regle-d-un-militant-menotte-a-Bayonne

commentaires

Haut de page