Petit rappel

Petit rappel

Petit rappel en 2012 Wissam tombait dans le coma suite à une arrestation policière.

Le procureur s empressait de dire à la presse qu'il n avait pas subit de violences et que les causes de la mort ne sont pas les conséquences de violences policières.

Toutes les conclusions médiatisées de la première autopsie étaient fausses.

Wissam n'était pas sous emprise de drogues lors de son interpellation comme l affirmera à repetition le procureur ce que revellera une expertise indépendante.

Il n y avait aucune anomalie cardiaque comme le revellera une autre expertise indépendante.

Au moins 3 fractures ont été oublié sur cette autopsie pendant que des excroissances toutes petites étaient relevées.

Des marques de strangulation dissimulées en marques de frottements de vetements.

Les mensonges ne sont pas simplement médicales : photos antidatees, disparitions enregistrements audios, faux appel téléphonique, criminalisation ...

5 ans après alors que les mensonges sont prouvés, la famille attend toujours la vérité médicale.

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2012/05/16/autopsie-de-wissam-le-parquet-exclut-une-mort-due-aux-coups-des-policiers-video_164827.html

commentaires

Haut de page