Le 3 décembre sur Lyon

Le 3 décembre sur Lyon

commentaires

jean63 21/11/2016 17:32

Courage pour votre combat. Je suis aussi victime de l'impunité des gendarmes suite à la mort tragique de mon fils de 24 ans à Toulouse en septembre 2008 qualifiée de suicide par la gendarmerie et la justice, alors que c'est un crime maquillé en suicide. Il y a eu protection de notables par des faux commis par les enquêteurs de la BR de Toulouse St Michel qui ont fait disparaitre et maquillé des scellés majeurs pour l'enquête. Il y aussi le cas Rémi Fraisse à Toulouse. La police-gendarmerie n'est jamais coupable aux yeux de la justice CORROMPUE (franc maçonnerie).

Haut de page