Héliocentrisme versus géocentrisme

Héliocentrisme versus géocentrisme

Il était une fois un homme qui allait être brulé vif parce qu'il affirmait un sacrilège : la terre tourne autour du soleil.


Un procès fut ordonné pour faire la lumière sur ces évènements.


Un premier homme d'église affirmait que selon la bible la terre est au centre de l'univers et donc que cet homme est un menteur.


L'homme démontra qu'il n'en pouvait pas être la cas au regard du rythme des mouvements des étoiles, du soleil, des autres planètes et de la lune.


Un deuxième homme d'église affirmait qu'il a bien étudié la question, il est évident que  c'est le soleil qui tourne autour de la terre.


L'homme démontra qu'il n'en pouvait pas être la cas au regard des saisons, de la nuit, des marrées.


Un collège d'expert (trois hommes d'église) fut donc nommé pour faire la lumière, ce collège d'expert conclut sans preuve, sans démonstration, que c'est le soleil qui tourne autour de la terre.


L'homme démontra par une démonstration scientifique que si c'était la cas il n'y aurait pas de pesanteur et que c'est donc simplement impossible.


Le jeune pape fut donc invité pour délibérer.


Au fond de lui le pape sait bien que cet homme dit la vérité, il voit bien qu'il n'y a pas une seule preuve objective qui permettrait de dire que le soleil tourne autour de la terre, bien au contraire le raisonnement logique prouve le contraire. Le pape a aussi des informations non officielles selon lesquelles il ne ment pas. Le pape sait que l'homme incriminé ne ment pas mais ça le dérange, ce n'est pas dans l'ordre des choses, il vaut mieux sacrifier un homme (surtout en début de carrière) qui dit la vérité plutôt qu'un système qui repose sur des mensonges. Il a plus besoin d'un clergé bien dressé à qui on satisfait le moindre caprice qu'un révolutionnaire de moeurs qui n'apporte que troubles.


Tout le monde attend sa réaction, la voici : "Considérant que d'honorables hommes d'église affirment la même chose, il en est ainsi, le soleil tourne autour de la terre. Brulons l'impie "


L'homme est brulé vif.

 

Nous sommes comme cet homme brulé vif, des expertises toxycologiques et cardiologiques indépendantes démontrent de façon scientifique sans se baser sur la confiance aveugle que l'on peut accorder aux uns ou aux autres qu'étant donné qu'il n'y a aucune lésion cardiaque (même microscopique), aucune anomalie cardiaque, un taux de drogues reconnu par la science comme étant en dessous du seuil de létalité, pire en dessous du seuil de toxicité, pire en dessous du seuil de positivité, étant donné qu'il n'y a aucun élément médical  sur le corps de Wissam permettant de valider une mort d'origine toxique, il est juste impossible que la mort soit d'origine toxique.

 

Mais le jeune pape ne veut rien savoir.

 

L'histoire elle, n'oublie pas, elle ne pardonne pas.

 

 

commentaires

Haut de page