Le chant de la vérité

Le chant de la vérité

Wissam n'est pas mort ni d'un problème cardiaque, ni d'un problème toxicologique. Toute la science et tous les éléments médicaux le démontrent.

 

Nos avocats seront la semaine prochaine devant la chambre d'instruction pour forcer la juge à demander une expertise réalisée par des personnes honnêtes, compétentes avec un argumentaire scientifique qui se base sur des constations médicales.

 

Si la chambre d'instruction cautionne le refus du juge d'instruction, alors ceci signera la mort de la vérité médicale.

 

commentaires

Haut de page