Témoins du commissariat que la justice refuse d'entendre

Témoins du commissariat que la justice refuse d'entendre

5 ans après, les juges d'instruction refusent toujours d'entendre les témoins du commissariat.

 

Ce n'est pas comme-s'ils affirmaient qu'il n'y avait pas 2 policiers qui le portaient mais 4 en courant.

 

Ce n'est pas comme-s'ils affirmaient que les policiers l'avaient jeté à terre. Les pieds en direction de la sortie.

 

Ce n'est pas comme-s'ils affirmaient que les policiers lui mettaient des coups de pieds pendant qu'il était menotté et qu'il cherchait à survivre.

 

Ce n'est pas comme-s'ils affirmaient qu'il avait arrêté de crier d'agonie subitement et que les policiers ont tout de suite compris qu'il était en arrêt cardiaque.

 

Ce n'est pas comme si l'officier de police judiciaire n'était pas choqué de telles pratiques et qu'il n'était pas intervenu pour leur dire stop.

 

Surtout il ne faut pas les entendre. A quoi bon vu que la vérité ne nous intéresse pas ?

commentaires

Haut de page