vérité et justice pour Wissam

" La mère de Wassim El-Yamni soupire qu’elle est incapable de dormir depuis l’affaire Théo. Entre ses sanglots amplifiés par le groupe électrogène, elle poursuit :

"Théo peut raconter ce qui lui est arrivé, moi, c’est impossible. Mon fils ne pourra plus jamais me parler ; il a été battu à mort par plusieurs policiers. Sa ceinture était enlevée, son pantalon baissé. Mon Dieu. Je ne veux que la justice. Moi, je suis déjà morte.""

 

 

commentaires

Haut de page