Retour sur le précédent article

Retour sur le précédent article

Beaucoup nous ont souligné que l'article précédent est un peu confus.

 

En gros on pense que wissam est tombé dans le coma à la suite de violences dans le couloir du commissariat.

 

La DDSP (direction de la sécurité publique du puy de dôme dont dépend directement les policiers concernés) insiste comme le dernier médecin légiste sur un problème en milieu hospitalier pendant qu'il était dans le coma.

 

La question que l'on se pose c'est pourquoi elle insiste là dessus.

 

A partir de là on fait plusieurs hypothèses.

 

L'une d'elle est qu'il s'est vraiment passé quelque chose.

 

S'il s'est passé quelque chose ça mouille forcément la DGSI (les services secrets à l'intérieur de la France).

 

La seule chose dont on est sûr c'est que la DDSP est persuadé qu'il s'est passé quelque chose plus grave que de mettre Wissam dans le coma et qu'elle fait tout pour le faire savoir et pour qu'on la couvre sur le fait qu'elle ait envoyé Wissam dans le coma.

 

Si ce qu'elle pense est vrai ça justifie beaucoup de chose mais ça ne reste qu'une hypothèse.

 

Il s'agit là d'une piste de réflexion.

 

En espérant avoir été moins confus.

commentaires

Haut de page