Vive la crise

Vive la crise

On nous parle souvent de crise.

La crise serait un moment de parenthèse qui permettrait de revenir à un état stable.

L'état stable serait une période où on pouvait torturer des arabes, trafiquer des preuves, monter des dossiers, envoyer des arabes en prison pour rien, tout en se faisant passer pour des personnes honorables.

C'est ça pour certains le bon temps.

Cette période est révolue.

Cette période est morte.

L'imposture est désormais de notoriété publique.

Toutes les expériences qui se sont rajoutées depuis le temps que l'on appelle le début de la crise, changent irrévocablement le monde.

Le monde est changement, le monde est en crise, le monde est mouvement.

Vive la crise !

 

 

commentaires

Haut de page