De la souffrance

De la souffrance

Une profonde souffrance peut mener à la fois au meilleur comme au pire.

 

Au meilleur lorsque la souffrance est transformée en frustration constructive.

 

Au pire lorsque la souffrance est transformée en frustration destructive.

 

Au meilleur lorsque la souffrance développe l'empathie.

 

Au pire lorsque la souffrance tue l'empathie.

 

Au meilleur lorsque la souffrance nous ouvre d'autres portes.

 

Au pire lorsque la souffrance nous enferme.

 

Au meilleur lorsque la souffrance nous rend plus sensible à d'autres vérités.

 

Au pire lorsque la souffrance nous fait croire à une seule vérité.

 

Au meilleur lorsque la souffrance des siens n'est pas la haine des autres.

 

Au pire lorsque la souffrance des siens est la haine des autres.

 

Au meilleur lorsque la souffrance des autres, peu importe qui il est, nous est insupportable.

 

Au pire lorsque la souffrance des autres, s'il ne fait pas partie de ma famille, nous est acceptable.

 

Au meilleur lorsque la souffrance des autres nous fait également souffrir mais qu'elle ne justifie pas tout.

 

Au pire lorsque la souffrance des autres nous est risible et nous fait croire qu'elle justifie tout.

 

La solidarité a une limite, se solidariser avec ce qui est juste oui avec ce qui l'est moins, non.

 

commentaires

Haut de page