"Etrange" dit le titre de l'article et pourtant on retrouve souvent les mêmes aneries habituelles

" Ils affirment s’absenter alors quinze minutes et retrouver à leur retour le motard en position assise, dos au mur, pendu à ses chaussettes de sport qu’il aurait fait passer entre deux trous d’aération de la vitre en plexiglas de sa cellule. Alertés, les pompiers et le Samu font repartir le cœur de la victime, transférée à l’hôpital où elle ne se réveillera jamais de son coma.

"Il y a de nombreuses incohérences dans ce dossier", pointe Me Tamalet. Le médecin du Samu a ainsi évoqué dans son rapport "un étranglement avec un lacet" et non avec des chaussettes. "Lors de la restitution des effets personnels à la famille, il n’y avait qu’un seul lacet", ajoute l’avocat. Selon l’autopsie, le sillon le plus large au niveau du cou "ne dépassait pas 5 mm", une trace peu compatible avec des chaussettes de sport épaisses.

Après les faits, les policiers qui avaient interpellé la victime ont porté plainte, expliquant avoir reçu des coups."

commentaires

Haut de page