Réponse à la réponse d'un de nos détracteurs

Réponse à la réponse d'un de nos détracteurs

Réponse à la réponse d'un de nos détracteurs suite à l'article :

Ces paroles sont justement adressées à quelqu'un d'autre de nos semblables. On ne parle pas de notre dignité mais de la votre. On appelle à vous regarder devant une glace. A réfléchir sur les critiques que l'on reçoit. Nous ne sommes pas des saints, je pense même que l'on sera des monstres le jour où tous nos appels à respecter notre dignité seront méprisés comme vous le faites. Nous prévenons ...

 

 

Maintenant vous pouvez nous mépriser dans notre malheur et dans notre tentative d'en sortir dignement en nous disant que si on n’était pas au fond du trou peut être que l'on n'aurait pas le mème discours, peut être que vous avez raison sur ce point ....

 

 

Mais vous ne pouvez pas ignorer que l'on aura tout essayé !

 

 

On aura essayé de tendre la main et les gens se rappelleront que plus on tendait la main plus on nous crachait dessus comme vous le faites.

 

 

Nous le faisons tout de même parce qu'il faut le faire avant de sortir la hache de guerre.

 

 

La violence n'est légitime que lorsque toutes les autres portes ont été fermé. Cette violence on l'utilisera peu importe le prix lorsque toutes les autres options nous auront été refusé. On l'a toujours dit.

 

 

Ce jour là vous pourrez dire que tous nos discours étaient du blabla. Au moment où ils sont écrits ils ne l'étaient pas. Ils étaient la solution mais ils le seront peut être demain lorsque les circonstances seront autres ...

 

 

C est justement parce que vous avez refusé de les entendre qu'ils le sont devenus.

commentaires

Haut de page