Avec la mafia policière de Clermont-Ferrand c'est "fais ce que je dis mais ne fais pas ce je fais"

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2014/12/12/avocats-en-garde-a-vue-le-batonnier-prend-position_11257346.html

"Avocats en garde à vue : le bâtonnier prend position

Lu 568 fois

Photo d'archives - Franck Boileau

Photo d'archives - Franck Boileau

Suite au placement en garde à vue de quatre avocats clermontois, mardi 9 décembre, le bâtonnier de l'ordre des avocats Claude Savary vient de prendre position.

   

Comme nous l'avions indiqué mercredi 10 décembre, Claude Savary, bâtonnier de Clermont-Ferrand, n'avait pu répondre à nos sollicitations sur cette affaire. "Très pris à l'occasion de la manifestation contre le projet de loi Macron", il assure "s'être tenu régulièrement informé de l'évolution de la situation".
Il entend aujourd'hui "s'exprimer sur sa position et celle du barreau de Clermont-Ferrand", via "un communiqué, après s'être entretenu avec les avocats mis en cause".
"Il est bien évident que ceux-ci ont l'intention de déposer une plainte pour violation du secret de l'instruction dans les prochaines semaines, sauf bien entendu si Monsieur le Procureur de la République prenait l'initiative d'ouvrir une enquête préliminaire sur des faits qui sont avérés.
Il serait en effet tout à fait extraordinaire et incompréhensible de reprocher à des avocats le non-respect du secret professionnel alors même que le secret de l'instruction est violé par d'autres, et le serait en tout impunité.
Il est de plus regrettable de constater que les cabinets d'avocats sont trop souvent la cible de mesures de perquisition ou autres de façon infondée, le bâtonnier Delarue de l'ordre des avocats près la cour d'appel d'Amiens en ayant récemment fait les frais.
Les avocats dans leur ensemble et ceux de Clermont-Ferrand dans ce cas précis restent et resteront vigilants et réagiront vigoureusement et énergiquement autant de fois qu'il sera nécessaire dans de telles situation."
Claude Savary a indiqué que "les avocats du barreau de Clermont-Ferrand apportent leur soutien aux confrères concernés" (ceux ayant été placés en garde à vue puis laissés libres mardi dernier NDLR)"

commentaires

Haut de page