« Il n'avait qu'à pas jeter une pierre »

lerenardetlesraisins.jpg

Quant à ceux qui ont essayé mais qui n'arrivent pas à prouver que Wissam était dans un état de fureur, quant à ceux qui ont essayé mais qui n'arrivent à prouver que Wissam avait fait une crise cardiaque, ils ne leur restent désormais que les mots suivants pour justifier l'innommable :

« Il n'avait qu'à pas jeter une pierre »

A ces esprits simples et à ces cœurs corrompus la fable du renard et des raisins leur est particulièrement destinée :

« Un renard affamé apercevant des grappes qui pendaient à une vigne, voulut s'en emparer et n'y arriva pas. Il s'éloigne alors et, se parlant à lui même : « C'est du raisin vert. » dit-il. » 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article