L'attente de la contre-autopsie cristallise le mépris

temps.jpg

Après une première autopsie complètement orientée et complètement baclée, nous avons demandé une contre-autopsie au mois de MARS 2012. Depuis l'attente :

MARS 2012 ...

AVRIL 2012 ...

MAI 2012 ...

JUIN 2012 ...

JUILLET 2012 ...

AOUT 2012 ...

SEPTEMBRE 2012 ...

OCTOBRE 2012 ...

NOVEMBRE 2012 ...

DECEMBRE 2012 ...

JANVIER 2013 ...

FEVRIER 2013 ...

Combien de temps doit-on encore attendre ?

N'y a t-il pas de limites dans l'acharnement à nous mépriser ? Existe-t-il des personnes responsables ayant le respect de la parole tenue ? Existe-t-il des personnes responsables  ayant le sens de la probité ?

Le temps n'adoussit pas. Plus le temps passe, plus il fragilise la société en cristalisant et en légitimant le sentiment de persécution et de mépris.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article