LES ASSOCIATIONS LANCENT UNE SEMAINE DE SENSIBILISATION SUR LES ABUS POLICIERS

 

 

LES ASSOCIATIONS LANCENT UNE SEMAINE DE SENSIBILISATION SUR LES ABUS POLICIERS 

  

Face à une recrudescence de contrôles d’identité abusifs et de violences policières depuis le mois d’avril et au silence assourdissant d’un gouvernement qui ne semble toujours pas disposé à tenir ses engagements pour y remédier, plusieurs associations et collectifs ont décidé de dédier cette semaine à la sensibilisation du grand public aux abus policiers. 

  

Vidéos, sortie d’un Guide d’Action, sensibilisation aux droits, rencontres-débats, ateliers, maraudes sur la région parisienne, mais aussi à Nice, Metz, Lille ... la #SemaineAbusPoliciers, qui débute mardi 21 octobre, se terminera le 27 octobre, en hommage à Zyed Benna et Bouna Traoré, morts lors d’une contrôle d’identité à Clichy-Sous-Bois en 2005, sans qu’aient été pour l’instant jugés les policiers impliqués dans le drame. 

 

La semaine dernière, les associations Urgence Notre Police Assassine, La Voix des Rroms, #FergusonInParis et Les Indivisibles lançaient déjà un cri d’alerte[1] à Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, prompt à applaudir le « formidable sens du service public » de gendarmes scandant en réalité « 1, 2, 3, Viva l’Algérie » pour imiter des émeutiers, mais silencieux face aux trop nombreux passages à tabac et morts dans le cadre d’interventions policières depuis son arrivée. Ils appelaient la population à apprendre à se défendre face à une République qui non seulement est sourde à leur mise en danger, mais semble l’encourager.

 

L’opération #SemaineAbusPoliciers qui s’en suit a vocation à initier un large mouvement de solidarité et de vigilance pour former chacun aux droits et aux recours face aux abus de pouvoir d’agents des forces de l’ordre, qu’il s’agisse de contrôles au faciès, de violences verbales ou physiques, ou du cas dévastateur de mort dans le cadre d’une interpellation. Elle annonce un renforcement des liens entre les différentes associations et instances de lutte contre ces abus à travers la France, mais à aussi à l’étranger, afin d’alerter l’opinion publique internationale sur la situation française.

 

PROGRAMME DE LA #SemaineAbusPoliciers

 

21 octobre : Mise en ligne du Guide d’Action[2] face aux contrôles abusifs réalisé parStop le contrôle au faciès, offrant informations juridiques, outils de mobilisation, sensibilisation et de recours en cas d’abus, permettant à chacun d’agir à sa manière et à son niveau.

 

22 octobre : Journée contre les abus policiers à Lille (maraudes, rencontre inter-associative, projection-débat…) en partenariat avec le Comité Sans Papiers et le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires.

 

23 octobre :

·       à Montreuil, les Collectifs Angles Morts et Urgence Notre Police Assassine présenteront l’ouvrage « Permis de tuer » co-écrit par 6 familles de victimes de crimes policiers

·       à Metz, des membres du Collectif Stop le contrôle au faciès et l’antenne locale de la Ligue des Droits de l’Homme se réuniront en soutien à « Anis », victime de harcèlement par les forces de l’ordre locales depuis qu’il a survécu à une grave agression policière dont il a conservé les vidéos.[3]

 

24 octobre : rencontre-débat sur les droits et recours face aux abus policiers de 19h à 21h à Nice, organisée par les antennes locales du Collectif Contre l’Islamophobie en France, de la Ligue des Droits de l’Homme et du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples.

 

25 octobre :

·       14h30 – 17h30, Place des Innocents à Châtelet, Paris : opération photos, distribution du Guide d’Actions, diffusion du numéro de recours, installation de l’appli Stop le contrôle au Faciès, mise à disposition du livre Permis de Tuer

·       18h00, Place du Trocadéro, opération photo #FergusonInParis en soutien et écho au mois d’action #FergusonOctober aux Etat-Unis

 

26 octobre : Opération Twitter

 

Du 21 au 27 octobre : diffusion d’épisodes inédits de la saison 2 de la web-série « Mon 1er contrôle d’identité », faisant témoigner chercheurs, journalistes, avocats, élus, conseillers à l’OSCE ou à l’ONU sur leur expérience d’abus policiers.

La saison 1, sortie en novembre 2011 sur YouTube, avait réuni une trentaine de rappeurs français, diffusait un numéro de SMS à utiliser en cas de contrôle au faciès introduisant le sujet sur la scène médiatique et politique en France, et permettant la 1èreaction en justice contre l’Etat en avril 2012.

 

---

 

 

CONTACTS :

 

Stop le contrôle au faciès : 06 98 97 28 54

 

Sihame Assbague : 06 27 00 32 00

porte parole Stop le contrôle au faciès

 

Amal Bentounsi : 06 60 19 53 98

porte parole Stop le contrôle au faciès / Urgence notre police assassine

 

Medy Bigaderne : 06 13 94 04 50

porte parole Stop le contrôle au faciès / ACLEFEU / Au delà des mots

 

Elsa Ray : 02 27 36 84 19

porte parole Stop le contrôle au faciès / Collectif Contre l’Islamophobie en France

 

Bocar Niane : 06 65 69 33 01

porte parole Stop le contrôle au faciès / Cité en Mouvement / plaignant contre l’Etat

 

Saimir Mile : 06 68 10 72 27

porte parole La Voix des Rroms

 

Youssouf : 06 22 52 38 79

porte parole #FergusonInParis

 

Jonathan : 06 10 60 10 23

porte parole Collectif Angles Morts

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article