Les chats ont plus de droits que nous

chat.jpg

peace wissam

Le chat est encore vivant, Wissam est mort. Le lanceur de chat est en prison, les assassins de Wissam sont en liberté.

 

Que faut-il comprendre : il est plus grave de blesser un chat que de massacrer un homme ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article