Poème touchant d'un ami de Wissam, intitulé "tristesse"

a_Ken_Watanabe_Sunset_in_MEMORIES_OF_TOMORROW___Yoshikazu_K.jpg

« Tristesse





Il plane sur la ville, un joyeux air de Noël




Une odeur de marron, de pain d’épice au miel




Les rues ont mis leurs plus belles parures

 


Emeraude, diamants, rubis, saphirs et dorures




Pourtant, cette magie n’a aucun effet sur moi



Une main glacée sur le cœur, je meurs de froid




Et cette douleur, à l’approche des fêtes qui grandit




Tu ne seras pas là avec nous, mon frère et ami




Je résiste comme je peux mais pour combien de temps ?




Je ne supporte plus tout ce bonheur, ces rires et chants



Alors que moi, mon cœur pleure un être si aimé et cher



Et que je reste impuissant(e) devant le chagrin de notre mère





Tant pis ! Si quand je sors la tête de l’eau avec courage



D’autres insensibles me l’enfoncent avec force et rage



Ces gens oublient qu’un jour ou même un soir



Ils seront à ma place dans ce terrible désespoir



Abderrahmane »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article