Poirier

poirier-copie-2.jpg

 

Pour votre information, sachez que nous refusons le fait que Wissam soit mort d'un pliage qui aurait duré 2 minutes et dont rien ne prouve l'existence à part les dires de l'assassin. Les seuls morts avérés avec certitude dues au pliage, ont eu lieu sur des vols de plusieurs heures de vols où l'on a maintenu la tête entre les jambes. En soi, le pliage n'est pas plus dangereux que le poirier. Nous sommes persuadé qu'il est mort d'une compression de la carotide (cou) due à un étranglement. Le premier médecin notant des marques de compression manuelle au niveau du cou. Son cou étant dans un état indescriptible...Les policiers cherchent à nous enfumer en tentant d'admettre qu'il y eu effectivement un pliage malencontreux. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article