Quand Guéant et Luc Chatel montrent au Maroc et à d'autre pays la voie à suivre

Florence-Cassez-en-route-vers-la-France_article_popin.jpg

 

Claude Guéant



«par la voie diplomatique, des efforts tout à fait incessants»

«Mais ce ne n’a pas été le seul canal. Par la voie judiciaire, nous avions demandé au procureur (ndlr: Jean-Claude) Marin d’aller rencontrer ses collègues au Mexique pour tenter de convaincre sur le plan judiciaire.»

«Ca n’a pas marché non plus, mais je pense que ce qui ne marche pas est quand même une petit pierre sur le chemin»

«Et puis nous avons fait un immense travail de conviction des leaders d’opinion afin qu’au sein même de l’opinion mexicaine un mouvement puissant se crée afin que la force reste au droit»



Luc Chatel



«Il a fallu mener un combat difficile, basé sur l’humain, sur la justice. »

«le gouvernement s’est beaucoup battu, et ça fait plaisir qu'à la fin, ce soit l’humain qui l’emporte».

«A un moment, la voix de la France a porté. Ce sont la justice le volontarisme qui ont primé»

«A la fin, il y a eu un volontarisme qui s’oppose à une résignation qu’on entend trop souvent».

 


 

Source : http://www.liberation.fr/politiques/2013/01/24/cassez-gueant-refute-les-commentaires-de-politique-politicienne_876330

commentaires

Haut de page