Hommage

par Comité Justice et Vérité pour Wissam

HOMMAGE

Voir les commentaires

Remerciements

par Comité Justice et Vérité pour Wissam

Bonjour à tous,

 

La manifestation du samedi 17 mars 2012 contre les violences policières illégitimes a été un succès, tant sur le plan de la mobilisation que sur le plan organisationnel.

 

Aussi la famille El-Yamni et le Comité Justice et Vérité pour Wissam tiennent à remercier très sincèrement toutes les personnes, associations, partenaires, acteurs sociaux et politiques, famille de victimes, ainsi que tous les comités Justice et vérité de France, qui par leur aide, présence, soutien et générosité ont fait de cette mobilisation un moment de fraternité et d'espoir.

 

Nous tenons également à remercier la ville de Clermont pour son aide et la mise à disposition des moyens nécessaires au bon déroulement de cette journée.

 

A TOUS............ UN GRAND MERCI !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Sujet France 3 National c'est ici (à partir de la 16ème minute) : link

 

Sujet France 3 Auvergne c'est ici : link

 

Sujet La Montagne c'est ici : link

 

17-03-2012 MONTAGNE

Voir les commentaires

Appel de Clermont-Ferrand

RDV place de Jaude le 17 mars à 15h

Le Comité Justice et Vérité pour Wissam va organiser une journée de mobilisation et d’échanges, le 17 mars 2012 à Clermont-Ferrand. Cette journée sera l’occasion de demander justice et vérité pour Wissam, de dénoncer nationalement l’impunité policière, l’hypocrisie des institutions qui sont censées être là pour nous protéger et être les garants des valeurs républicaines.

Plus de deux mois après l’interpellation de Wissam El yamni et son décès après 9 jours de coma, nous constatons que nombres d’éléments confirment la version des témoins, l’enquête a été orientée et subit des retards intolérables, le corps n’a pas encore été rendu à la famille

Nous savons aussi aujourd’hui que le cas de Wissam n’est pas simplement un fait divers mais un fait récurrent : Abdelhakim Ajimi, Mickaël Cohen, Lamine Dieng, Mahamadou Marega, Abou Bakary Tandia, Bouna Traore, Zyed Benna, Laramy Soumaré, Reda Semmoudi, Ali Ziri, Yakou Sanogo, Baba Traore, Fethi Traore, Louis Mendy … Les rapports partiels existants font état d’au moins 10 décès par an (connus) suite à des violences policières en France (le pays des droits de l’homme). Ces violences mortelles s’inscrivent dans une dérive continue, permanente et impunie des pratiques des forces de l’ordre en matière de sécurité publique. Aux yeux des institutions, ces décès ne sont que « regrettables » alors qu’elles sont en réalité honteuses. Aujourd’hui, tous les comités et associations nés suite à ces affaires ont décidé de se soutenir, de mutualiser le combat, d’échanger leurs expériences pour permettre de faire enfin condamner les mauvais policiers. Nous demandons donc l’égalité face à la justice afin que les criminels, en uniforme ou non, soient jugés de la même manière et avec la même intransigeance. Au vue du principe républicain de proportionnalité des peines, comment comprendre que les policiers qui étaient responsables de Wissam lorsque celui-ci est tombé dans le coma dont il ne se réveillera jamais soient mis en congés, alors que quelques jours plus tard, les comparutions immédiates pour dégradations de biens matériels se sont soldées par de la prison ferme ?

Nous ne remettons pas en cause la nécessité d’une police et nous savons que les violences illégitimes qui proviennent de la police sont le produit d’une minorité. Cette minorité fait pourtant un très grand mal à la fois aux familles des victimes et à la réputation des policiers eux-mêmes. Nous souhaitons simplement des gardiens de la paix et une justice juste dont on pourrait être fiers. C’est pourquoi nous avons choisi de faire du 17 mars un grand moment de fraternité. Cette journée sera marquée par un happening (un die-in) place de Jaude suivi d’un forum police/justice qui rassemblera de nombreuses familles de victimes de toute la France et d’un appel aux candidats à la présidentielle afin qu’ils disent ce qu’ils feraient une fois élus, face à des dérives qui ne peuvent que créer de la méfiance des citoyens envers les institutions.

Nous vous appelons donc à faire de cette journée un succès, pour que cesse une double injustice : celle des décès (police) et celle des procès (justice). Ce combat nous le plaçons sous l’égide des valeurs liberté, d’égalité et de fraternité.

Farid El yamni (Président du comité justice et vérité pour Wissam)

Voir les commentaires

Communiqué de presse du CJV du 14 janvier 2012

par Comité Justice et Vérité pour Wissam

wissam-016-2

 

Samedi 14 janvier 2012, à Clermont-Fd, une marche silencieuse s'est tenue pour manifester notre soutien aux proches de Mr Wissam El-Aymni (Ayr), un clermontois de 30ans décédé ce lundi, décès incriminant des agents de police. Cette marche s'est achevée devant la préfecture où la famille a pu être reçue.

 

Plus de 5 000 personnes, parents, enfants, riverains de toute l'agglomération clermontoise, mais aussi des membres du monde associatif et syndical, des élus locaux, ont défilé ensemble à la mémoire de Wissam (Ayr), pour soutenir sa famille, ses proches dans le deuil d'un être cher, pour que la justice soit rendue et les coupables condamnés comme le mérite cet acte inadmissible.

 

Nous avons aussi défilé, car ce soir là, Wissam (Ayr) aurait pu être n'importe lequel d'entre nous. Si la Police est impunie lorsqu'elle tue un homme, nul n'est à l'abri d'un contrôle policier qui dérape dans la violence, l'arbitraire et l'injustice la plus totale.

 

Lors d'une longue prise de parole, l'ensemble des participants ont appelé à donner des suites à cette marche de deuil. Nous voulons des réponses : que nous dit le rapport des légistes ? Où en est l'instruction criminelle ? Tant qu'aucun coupable n'est punis, nous devons être vigilant et mobilisé.

 

Nous vous invitons donc à signer la pétition demandant la Justice et la Vérité pour Wissam (Ayr). D'autres initiatives sont à venir, contactez nous par mail cjvppourwissam@gmail.com.

Voir les commentaires

Justice et vérité pour Wissam !

par Comité Justice et Vérité pour Wissam

    Justice-et-verite

 

Nous, habitants de Clermont-Fd, voulons que la mort de Wissam, ne soit pas classée et oubliée. Nous voulons que la JUSTICE s’applique et que la VERITE éclate, afin que les responsables des cette mort tragique soient jugés à la hauteur de leur crime et au plus vite.

 

Dans ce contexte, où la police est totalement incriminée et discréditée, nous avons du mal à faire confiance aveuglément à ces mêmes instances chargées de l’enquête, et qui, pour certaines, n’ont même pas attendu les résultats de l’autopsie et de l’enquête de l’IGPN, pour donner leur point de vue et justifier l’intervention violente de la police. de mort a été abolie, il y a maintenant 30 ans !

 

Nous sommes déterminés à continuer notre mobilisation tant que les coupables ne sont pas jugés. Nous avons donc besoin, du SOUTIEN et de la MOBILISATION de tout le monde afin que la JUSTICE et la VERITE s’appliquent.

 

- Nous exigeons donc que les responsables soient jugés et punis à la hauteur de leur crime.

 

- Nous voulons que l'enquête se déroule au mieux et au plus vite afin que la famille puisse enfin faire tranquillement son deuil.

 

- Nous demandons l'arrêt du dispositif ultra-sécuritaire mis en œuvre et que cette même énergie utilisée pour rafler les jeunes dans les quartiers, (afin, soit-disant, de rétablir « l'ordre »), soit mise pour établir la VERITE et la JUSTICE dans la mort de WISSAM.

 

Comité Justice et Vérité pour Wissam

cjvpourwissam@gmail.com    

Page facebook : https://www.facebook.com/comitejusticeetveritepourwissam

Voir les commentaires

Bienvenue !

par Comité Justice et Vérité pour Wissam

Bienvenue sur le site du Comité Justice et Vérité pour Wissam.

 

Ce site qui a moins de 24h vient d'être créé afin d'exiger que toute la lumière soite faite sur la mort de Wissam.

 

Nous allons le compléter ce week-end. Nous vous invitons tous à y participer en nous envoyant vos photos, vidéos, commentaires, témoignages, messages de soutien... à cjvpourwissam@gmail.com.

 

Merci beaucoup.

Voir les commentaires