L'IGPN et la mort de Zineb à Marseille

par cjvpourwissam

L'IGPN et la mort de Zineb à Marseille

L'IGPN qui cache des témoignages à la justice, ce n'est pas possible ni à Clermont-Ferrand ni à Nice. 

Voyons !

Voir les commentaires

Vaujours : un policier plante des ciseaux dans la gorge d'un ado

par cjvpourwissam

Vaujours : un policier plante des ciseaux dans la gorge d'un ado

Notons que c’est assez rare que le nom d’un flic soit publié dans un article... encore plus quand c’est un article du journaliste de Préfecture Zemouri... On se demande si ce n'est pas une commande de la hiérarchie qui veut mettre au pas les syndicats de police après que ces derniers ont lâché aujourd’hui la hiérarchie à Nantes... On se demande s'ils ne lâchent pas des têtes pour bien faire comprendre aux syndicats policiers que c’est très facile de faire tomber des flics tellement ils ont le cul sale !

Voir les commentaires

Mort de Zineb Redouane : l'enquête est dépaysée pour éviter " une forme de suspicion "

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Violences policières : une impunité inévitable ?

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Effet miroir

par cjvpourwissam

Effet miroir

Voir les commentaires

Le journaliste Taha Bouhafs victime de violences policières pendant sa garde à vue

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

France Culture

par cjvpourwissam

France Culture

Sur la question des violences policières France culture est à l'ouest, ils invitent des sociologues de bureau, avec dix milles titres universitaires, qui vous disent avec condescendance et surtout avec une grande stupidité que les policiers ne sont pas au dessus des lois parce qu'ils sont contrôlés par leur administration et la justice.

Ceux qui peuvent décortiquer cette supercherie ne sont pas entendables. Ils sont extrémistes. Radicaux. Envahis par l'émotion et il faut prendre de la distance avec les événements et pour cela il y a des intellectuels et il y a France Culture.

Il faut faire consensus, couper la poire en deux, la vérité devrait être au milieu.

Une bonne vérité, un bon intellectuel, se doit d'être mesuré, vous comprenez et pour cela il y a des intellectuels de bureau et surtout il y a France Culture ! 

C'est ça être modéré pour certains médias. 

Aux temps des colonies, ils vous diraient qu'il existe des tribunaux pour se plaindre du comportement des colons, qu'ils exagèrent et donc que les colons n'étaient pas au dessus des lois ... 🙃 

Voir les commentaires

À méditer !

par cjvpourwissam

À méditer !

Le comble de la société actuelle c'est que le président, les ministres, les prefets, les policiers, les procureurs, les experts en tout genre sont amoraux, ils se considerent au delà de la morale et ils passent leur temps à vous donner des leçons de moralité qu'ils ne s'appliquent pas à eux mêmes.

Quand vous vous rendez compte de cela, quand vous écoutez leurs discours à travers ce prisme vous ne voyez plus le monde de la même façon, c'est comme un eveil !

A méditer ! 

Voir les commentaires

L'exemplarité

par cjvpourwissam

A ce moment là on ne souhaitait pas relayer l'information qui suit parce qu'elle nous aurait parue un peu déplacée et on ne se réjouira jamais d'un mort policier ou pas sauf s'il s'agit d'un criminel policier ou pas et qu'il ne reconnaît pas son crime ... 

Ce qu'aucun journaliste notera à ce moment là mais que l'on a parfaitement noté c'est que les policiers se rassemblent dans le cadre de leurs fonctions alors que la loi leur interdit.

Normalement la direction devrait rappeler aux policiers qui sont descendus en uniforme du commissariat la loi mais que fait elle : l'article affirme que "Les policiers étaient soutenus par leur direction pour se rassembler".

Cette même direction se lamente régulièrement ici et là ensuite qu'il y a un problème d'autorité dans la société ... 🙃 

Voir les commentaires

Guéant le 10 janvier 2012

par cjvpourwissam

Wissam venait de mourir, son corps était encore chaud, Guéant savait ce qu'il en était. Et pourtant il s'est permis de mentir, de criminaliser un mort qui ne pouvait répondre sans scrupules et couvrir des criminels. 

Bien après, nous nous apercevrons qu'ils ont trafiqué toutes les preuves.

On s'apercevra par exemple que ce n'était pas la voix de Wissam ni la voix d'une personne présente sur les lieux sur le pseudo appel que présente Monsieur Gueant. C'est certainement un appel réalisé par un policier (du sud de la France en raison de l'accent) après qu'il soit tombé dans le coma pour le criminaliser. 1er mensonge. L'AFP n'est pas revenu sur ce mensonge. 

Aucun policier n'a reçu le moindre coup de poing, ni le moindre coup de pied, aucun policier n'a dit cela dans ses déclarations. 2ème mensonge. L'AFP n'est pas revenu sur ce deuxième mensonge. 

7 ans et demi après Monsieur Gueant a été condamné à de la prison ferme. 

Tous ceux qui de près ou de loin étaient impliqués dans le crime, dans le mensonge ou qui nous ont mis des bâtons dans les roues ont des problèmes de santé, de couple ou des problèmes avec la justice #LaLoiDuKarma

Monsieur Gueant on ne vous oubliera pas, on ne vous pardonnera pas !

Voir les commentaires