Violences policières : la préfecture vous informe !

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Violences policières. " Ils ont tué ma vie "

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Les utopiques

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

La France condamnée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme dans la mort d'Ali Ziri

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

La famille EL YAMNI et le Comité Justice et Vérité pour WISSAM apportent son soutien et présentent ses condoléances à la famille de Monsieur Alain LAFFONT

par cjvpourwissam

La famille EL YAMNI et le Comité Justice et Vérité pour WISSAM apportent son soutien et présentent ses condoléances à la famille de Monsieur Alain LAFFONT

Voir les commentaires

En mai 2012

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Compte-rendu de la journée de travail sur les violences policières

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

La police au service du marché ?

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Alternatiba

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Les protagonistes de la manifestation de la vérité

par cjvpourwissam

Les protagonistes de la manifestation de la vérité

Pour faire la vérité judiciaire sur la mort de Wissam nous invitons :

 

- les policiers, même s'il y en a de bons, ils ne savent pas collectivement prendre de la hauteur et sont orgueilleux, capricieux, hypocrites à l'image des syndicats policiers qui les représentent, démocratiquement élus. On ne leur posera pas la question pourquoi ils critiquent la haine de la police alors qu'ils font preuve d'irresponsabilités et de chantage à la sécurité, ce qui engendre légitimement cette haine ?  On ne leur posera pas la question pourquoi ils souhaitent que l'on ait peur d'eux alors que la peur sur le long terme engendre de la haine tout en demandant de la reconnaissance ? On ne leur posera pas la question pourquoi ils souhaitent être reconnus pour leur esprit de sacrifice alors qu'ils placent leurs intérêts toujours avant le droit des autres lorsque les deux sont en jeu ? On ne leur posera pas la question pourquoi ils disent que la police est républicaine, c'est à dire au service de la république alors qu'ils souhaitent que la république et ses élus soient là à se prosterner devant eux ?

 

- nous invitons la police des polices, garante de l'image de l'institution policière, dépendante du ministère de l'intérieur. Elle ne nous expliquera pas comment elle joue le rôle d'agent double sur les enquêtes : faire remonter les preuves à la hiérarchie et les omettre dans le dossier judiciaire lorsqu'elle ne fabrique pas de fausse expertise technique et cherche à noyer le poisson, tout en voulant se faire passer aux yeux de l'opinion publique pour la garante des libertés publiques. 

 

- le procureur de la république, qui dirige au jour le jour les investigations policières, main dans la main avec la police, ne nous expliquera pas pourquoi Il lui arrive de demander à un maire de se mêler de ce qui le regarde, ne voyant pas que lui même n'a pas à se mêler d'un choix d'un maire sur le souvenir de Wissam. Il est le protagoniste principal dans les manipulations médiatiques. Il ne nous expliquera pas pourquoi il ne sait pas manager la police autrement qu'en cédant à ses caprices. 

 

- on aurait pu inviter des juges d'instruction mais il y en a des honnêtes et collectivement, à la différence de la police, ils ne sont pas malhonnêtes, ça ne serait pas juste dire le contraire. Certains prennent de la hauteur même si d'autres sont obnubilés par la diminution du nombre de dossiers judiciaires et se préoccupent plus de leur carrière que de vies injustement détruites en enterinant à tout va sans esprit critique. 

 

- on aurait pu inviter des experts judiciaires, main dans la main avec leurs collègues du quotidien de la police judiciaire mais là aussi on ne peut pas faire une généralité, certains sont incorruptibles, ils ne prostitueront jamais la science, alors ces derniers on les écartera du débat comme de l'instruction judiciaire.

Voir les commentaires