Résistons ensemble

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Peuple, souviens-toi

par cjvpourwissam

Peuple, souviens-toi
" Peuple, souviens-toi que, si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, et si ce mot ne signifie pas l’amour de l’égalité et de la patrie, la liberté n’est qu’un vain nom !
 
 
Peuple, toi que l’on craint, que l’on flatte et que l’on méprise ; toi, souverain reconnu, qu’on traite toujours en esclave, souviens-toi que partout où la justice ne règne pas, ce sont les passions des magistrats, et que le peuple a changé de chaînes, et non de destinées !
 
 
Souviens-toi qu’il existe dans ton sein une ligue de fripons qui lutte contre la vertu publique, et qui a plus d’influence que toi-même sur tes propres affaires, qui te redoute et te flatte en masse, mais te proscrit en détail dans la personne de tous les bons citoyens !
 
 
Rappelle-toi que, loin de sacrifier cette nuée de fripons à ton bonheur, tes ennemis veulent te sacrifier à cette poignée de fripons, auteurs de tous nos maux, et seuls obstacles à la prospérité publique !
 
 
Sache que tout homme qui s’élèvera pour défendre ta cause et la morale publique sera accablé d’avanies et proscrit par les fripons ; sache que tout ami de la liberté sera toujours placé entre un devoir et une calomnie ; que ceux qui ne pourront être accusés d’avoir trahi seront accusés d’ambition ; que l’influence de la probité et des principes sera comparée à la force de la tyrannie et à la violence des factions ; que ta confiance et ton estime seront des titres de proscription pour tous tes amis ; que les cris du patriotisme opprimé seront appelés des cris de sédition, et que, n’osant t’attaquer toi-même en masse, on te proscrira en détail dans la personne de tous les bons citoyens, jusqu’à ce que les ambitieux aient organisé leur tyrannie.
 
 
Tel est l’empire des tyrans armés contre nous, telle est l’influence de leur ligue avec tous les hommes corrompus, toujours portés à les servir."

Voir les commentaires

Nightcall

par cjvpourwissam

« Tout ce qu'il y avait de bon, de grand, de généreux, d’indépendant chez l'homme s’émoussent peu à peu, se rouillent comme un couteau resté sans usage.

 

Le mensonge devient vertu, la platitude un devoir.

 

S'enrichir, jouir du monde, épuiser son intelligence, son ardeur, son énergie, n'importe comment devient le mot d'ordre des classes aisées aussi bien que de la multitude des gens pauvres dont l’idéal est de paraître bourgeois.

 

Alors la dépravation des gouvernements, du juge, du clergé et des classes plus au moins aisées devient si révoltante que l'autre conciliation du pendule commence.

 

La jeunesse s'affranchit peu à peu, elle jette les préjugés par-dessus bord, la critique revient, la pensée se réveille, chez quelques uns d'abord mais insensiblement le réveil gagne le grand nombre, la poussée se fait. »

 

Anonyme

Voir les commentaires

A la recherche de la mystérieuse cache d’armes de Notre-Dame-des-Landes

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Pantin : le harcèlement policier continue contre la famille Kraiker !

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

"Surveiller et punir" de Michel Foucault

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Joyeux anniversaire

par cjvpourwissam

Joyeux anniversaire

Voir les commentaires

ZAD Notre Dame Des Landes - Police et racisme : de la collaboration aux banlieues

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Beyonce : une grande femme qui n'oublie pas ceux qui souffrent

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

Notre-Dame-des-Landes : les trois quarts des Français approuvent l'abandon du projet d'aéroport, une décision jugée "pragmatique", d'après un sondage

par cjvpourwissam

Voir les commentaires