Mercredi 26 Octobre à 18h30 à Clermont-Ferrand pour Rémi et sa famille

par cjvpourwissam

Mercredi 26 Octobre à 18h30 à Clermont-Ferrand pour Rémi et sa famille

Voir les commentaires

Merci au Collectif Cases Rebelles

par cjvpourwissam

Merci au Collectif Cases Rebelles

Bonjour,

Comme vous le savez des évènements sont en préparation début janvier pour les 5 ans du triste anniversaire de la mort de Wissam El Yamni.

5 ans après, après plusieurs tentatives de mensonges, la vérité médicale n'est toujours pas faite.

Dans ce cadre le collectif cases rebelles a réalisé un visuel qui sera repris notamment sur l'affiche, sur des tee shirts.

Nous tenons à les remercier du fond du coeur pour l'aide accordée.

Justice et Vérité pour Wissam

Voir les commentaires

Berlin le programme

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

A Clermont-Ferrand ou ailleurs

par cjvpourwissam

A Clermont-Ferrand ou ailleurs

Nous appelons chacun à faire preuve de clairvoyance et d'honnêteté intellectuelle.

Non le combat contre les violences policières n'est pas incompatible avec la sécurité mais bien complémentaire.

Non nous ne devons pas céder au chantage que des criminels assermentés ou ceux qui les couvrent honteusement avec bienveillance cherchent à imposer. Celui qui consiste à tout pardonner à la police sous prétexte qu'elle peut nous rendre service.

Nous demandons le respect de nos droits inaliénables.

Nous avons le droit de manifester, le droit de débattre, le droit à la vérité médicale, le droit à la vérité tout court, le droit de dire ce que l'on pense, le droit au respect de notre dignité, le droit à la justice, le droit de rêver d'un monde meilleur.

Respecter nos droits est un devoir.

Voir les commentaires

« Concert-Conférence » pour les 5 ans

par cjvpourwissam

« Concert-Conférence » pour les 5 ans

Hey !!!


Bientôt 5 ans que Wissam est parti.


Toujours pas de vérité medicale !

 

- Organisation d'un gros gros concert avec la présence de « Kery James », et « La Rumeur », qui sont l'un comme l'autre, deux groupes engagés depuis longtemps dans la lutte contre les violences policières !


- Conférence-projection, suivie d'un débat avec la présence de Mathieu Rigouste, et de Mireille Fanon Mendès-France

 

La « cause » a besoin de vous, de vos idées, de votre présence, de vos bonnes intentions.


Prenez contact par message privé, nous vous répondrons pour vous mettre dans la mailing-list, afin d'avoir toutes les informations concernant les réunions de travail et vous permettre si vous le souhaitez, de nous rejoindre pour réussir tous ensemble.

Voir les commentaires

Dire une chose et son contraire

par cjvpourwissam

Dire une chose et son contraire

Dire une chose :

« Soyez fiers, exprimez vous, vous êtes dans un état de droits »,

« Vive la liberté, l'égalité, la fraternité »

« Toutes les vies comptent »

« La police est là pour vous protéger et servir le peuple »

« On recherche à défendre vos droits »

« La justice recherche la vérité, défend les victimes et combat les injustices »

Et son contraire :

« Vous n'avez pas honte, taisez vous, acceptez le mensonge et l'injustice »

« Restez à votre place »

« Il y a des vies inutiles, supprimables »

« La police est là pour vous maintenir dans votre rôle que l'Etat souhaite vous donner et servir le pouvoir »

« On recherche à maintenir nos privilèges »

« La justice recherche à légitimer le système, défend ses intérêts et rajoute de l'injustice sur de l'injustice »

Voir les commentaires

L'âne, le fermier et son fils

par cjvpourwissam

L'âne, le fermier et son fils

Un beau matin de printemps, un fermier et son fils emmenaient leur âne au marché pour le vendre.

Le père et son fils marchaient et l'âne les suivait. A peine avaient ils fait quelques pas qu'ils rencontrèrent un groupe de filles marchant dans la direction opposée.

"Regardez-les !", s'est exclamée une des filles en montrant le fermier du doigt. "Qu'ils sont idiots! Ils marchent à pied alors qu'ils pourraient monter sur leur âne!"

Entendant cela, le vieil homme dit tranquillement à son fils de monter à l'arrière de l'âne puis ils continuèrent leur chemin en direction du marché.

Ils passèrent devant un groupe d'hommes assis sur le côté de la route et le fermier entendit un des hommes dire : "Les jeunes n'ont plus aucun respect pour leurs vieux parents de nos jours. Faites descendre ce garçon paresseux pour reposer les jambes de son père ! " Le fils descendit alors d'un bond et son père pris sa place.

Bientôt ils croisèrent des femmes avec leurs enfants. "Regardez cet homme cruel!" se sont-elles écriées! "Il marche si rapidement que le pauvre garçon peut à peine le suivre"

Le fermier s'est alors arrêté et a soulevé le garçon pour le mettre derrière lui.

Ils continuèrent leur chemin et étaient presque arrivés au marché quand un commerçant les arrêta :

"Est-ce votre âne?" a-t-il demandé.

"Oui" a répondu le fermier.

"Et bien je suis choqué de la façon dont vous le traitez", a répondu le commerçant. "Deux personnes à l'arrière d'un âne, c'est trop! Il va sûrement mourir de cette façon. Vous devriez plutôt le porter!"

Suite à ce conseil, le fermier et son fils descendirent de l'âne, lui lièrent ses pattes et le portèrent. Mais l'âne refusa d'être ainsi porté et, luttant à coups de pattes, il cassa la corde qui tenait ses pattes puis tomba dans une rivière près de la route et se noya. Le fermier n'ayant rien pu faire, il retourna bredouille à la maison.

"La prochaine fois" dit le fermier en colère, "je ferai ce qu'il me plaît !"

Voir les commentaires

N'abandonnez jamais

par cjvpourwissam

N'abandonnez jamais

«

Si ce que vous désirez faire est juste, honnête et que vous y croyez, alors, allez-y, faites-le ! Qu'importe ce que “les autres” diront si vous rencontrez la défaite temporaire. Ils ne savent pas que TOUT ÉCHEC PORTE LE GERME DU SUCCÈS.

Thomas Edison rêva d'une lampe électrique et la réalisa après plus de 10 000 échecs, il persévéra jusqu'à la réalisation de son rêve. Les rêveurs pratiques N'ABANDONNENT JAMAIS !

Whelan rêva d'une chaîne de magasins de cigare et il mit son rêve en action. Maintenant, United Cigar Stores occupe les meilleurs coins en Amérique.

Lincoln rêva de la liberté des esclaves noirs, il mit son rêve en action et son rêve devint réalité.

Les frères Wright rêvèrent d'une machine qui s'élèveraient dans les airs. Maintenant on peut voir la réalisation de leur rêve partout dans le monde.

Marconi rêva d'un système qui maîtriserait les forces intangibles de l'atmosphère. Chaque radio et chaque télévision dans le monde est une preuve qu'il ne rêva pas en vain. Ses “amis” le firent surveiller et le contraignirent même à un examen psychiatrique quand il leur annonça qu'il avait découvert le moyen d'envoyer des messages à travers l'atmosphère, sans l'aide de fils, ni d'aucun autre moyen de communication.

De nos jours, les rêveurs sont mieux accueillis. Le monde s'habitue à de nouvelles découvertes. Il montre une bonne volonté de récompenser le rêveur qui donne au monde une nouvelle idée.

Le monde est rempli d'OCCASIONS que les rêveurs du passé n'ont jamais connues. Le point de départ d'un rêveur doit être le DÉSIR ARDENT D'ÊTRE ET DE FAIRE. Si vous êtes paresseux ou peu ambitieux, vous ne réaliserez jamais votre rêve.

Les circonstances de la vie sont souvent étranges.

Rappelez-vous que tous ceux qui ont réussi ont d'abord connu des moments difficiles avant d'avoir atteint leurs buts. Souvent, ces moments difficiles leur ont fait découvrir leur être véritable.

John Bunyan écrivit “Le voyage du pèlerin”, un des chefs- d'œuvre de la littérature anglaise, après avoir été emprisonné pour ses idées religieuses.

O. Henry découvrit son génie après qu'il eut rencontré le grand malheur et fut emprisonné, à Columbus, dans l'Ohio. Il fut OBLIGÉ de découvrir son “être véritable” et d'employer son IMAGINATION, il devint un grand écrivain au lieu de rester un misérable criminel.

Les circonstances de la vie sont souvent étranges. Nous sommes parfois obligés de subir toutes sortes de punition avant de découvrir “ce que nous sommes véritablement” ainsi que les idées utiles que nous sommes capables de créer par notre imagination.

Edison, le plus grand inventeur du monde et scientifique, fut opérateur de télégraphe de “bruit”, il échoua longtemps avant de découvrir le génie en lui.

Charles Dickens débuta en collant des étiquettes sur des flacons noircis. Le drame de son premier amour le toucha profondément qu'il devint l'un des véritables grands auteurs du monde. Cette tragédie produisit David Copperfield, suivi d'autres chefs-d'œuvre. Il sut transformer ses émotions fortes en un rêve constructif.

Helen Keller devint sourde, muette et aveugle peu de temps après sa naissance. Malgré son grand malheur, son nom est gravé dans les pages de l'histoire des grands. Sa vie entière nous montre que la défaite n'existe que lorsque nous l'acceptons comme réalité.

Robert Burns, un jeune homme illettré, était promis à la pauvreté et à l'alcoolisme. Mais son oeuvre poétique s'épanouit comme une rose qu'il aurait fait pousser dans la boue.

Booker T. Washington était né esclave, il était donc handicapé par sa race et sa couleur. Mais comme il était tolérant, avait un esprit ouvert à tout moment, sur tous les sujets, et qu'il était un RÊVEUR, il laissa une bonne impression à toute une race entière.

Beethoven était sourd, Milton était aveugle, mais ils resteront toujours célèbres, parce qu'ils rêvèrent et concrétisèrent leurs rêves. »

Napoléon Hill

Voir les commentaires

Berlin

par cjvpourwissam

Berlin

Une semaine de congrès international sur la résistance contre le racisme et la commémoration pour les victimes sera organisée à Berlin entre le 29 octobre et le 6 novembre avec des ateliers, rencontres, projections, conférences ...

Nous avons l'honneur d'être invités pour accompagner la première projection publique d'un nouveau documentaire évènement, traduit en allemand, qui traitera notamment de l'affaire Wissam (d'autres infos sur le documentaire prochainement).

Nous souhaitons en profiter pour continuer à créer des liens à l'international et sensibiliser l'opinion publique allemande sur notre réalité.

Nous souhaitons apprendre sur l'autre, de son expérience et de sa vision et inversement les sensibiliser sur les notres.

De l'altérité nait la créativité et de l'entraide l'évolution.

Si vous connaissez des personnes intéressantes qui pourraient nous aider, nous serons très heureux de les rencontrer.

Voir les commentaires

La Rumeur - Le Chemin Est Long

par cjvpourwissam

Que veulent-ils au juste ? Que veulent-ils au fond ?
Ont-ils plus d’esprit que des pieds de guenons ?
Y a-t-il un coin d’un frais qu’ils n’ont pas piétiné ?
Reste-t-il une insulte qu’ils n’aient pas aboyée ?
Le bout de chair rose qui remue entre leurs dents,
Leur sert-il à autre chose qu’à nommer noir le blanc ?
Qu’à vomir du gitan, ou des chapelets musulmans ?
Qu’à faire de la peur nos émoluments ?
Qu’à baptiser de leur cul d’horribles monuments ?
Qu’à s’accrocher au trône comme à une vache en diamant ?
De quel nouveau haillon vont-ils habiller les tours ?
Quel tapis de paille nous gardent-ils pour l’amour ?
De quel genre de frissons peuvent-ils être remplis,
Quand ils étouffent la mort de Hakim Ajimi,
Wissam El Yamni, Abdel El Jabri,
Duquenet Luigi, ou Jamal Ghermaoui ?
Ont-ils une idée de ce que ça coûte à l’âme,
De fuir sa terre sous la poussée des flammes,
De revoir une photo comme on revit un drame,
Dans la chambre aveugle d’un foyer sans femmes ?

Ce qu’ils nous cachent encore, ce qu’ils nous montreront,
Eux ou d’autres parangons de raison,
Ce que nous acceptons, ce que nous refuserons
Le chemin est long… Le chemin est long.

A quoi rêvent ces gnomes quand ils lancent en Afrique,
Des puits d’uranium paraït-il démocratiques ?
Est-ce les embruns des docks ou des hydrocarbures,
Qui les font si ivres aux tables des dictatures ?
Combien d’hécatombes sont-ils prêts à signer,
Dans les sables arabes des non-alignés ?
Combien de planches à billets faut-il faire crier,
Pour que marche un empire sur des têtes sciées ?
De quelle nécrophilie sont-ils le symptôme ?
De quels cimetières réveillent-ils les fantômes ?
Savent-ils tendre le bras en ouvrant la paume ?
Savent-ils qui nous sommes ? Savent-ils ce qu’est un Homme ?

Ce qu’ils nous cachent encore, ce qu’ils nous montreront,
Eux ou d’autres parangons de raison,
Ce que nous acceptons, ce que nous refuserons
Le chemin est long…

Voir les commentaires