Bien sûr que non

par cjvpourwissam

Bien sûr que non

Est ce qu'un individu qui est négatif au test de cocaïne peut mourir de cocaïne ?

Bien sûr que non.

De la même manière, qu'il ne peut pas exister de coma éthylique si la personne n'est pas sous emprise d'alcool, il ne peut pas exister de coma provoqué par la cocaïne si la personne n'est pas sous l'emprise de cocaïne.

Est ce qu'un individu qui n'a pas la moindre lésion cardiaque, même microscopique peut mourir d'un arrêt purement d'origine cardiaque ?

Bien sûr que non.

Il ne peut pas exister d'arrêt d'origine cardiaque s'il n'y a aucune lésion cardiaque.

Est ce le rôle d'un expert judiciaire d'affirmer les choses sans élément, ni argumentation ?

Bien sûr que non.

Il ne peut pas affirmer ce qu'il ne peut démontrer. Un expert judiciaire ne doit pas abuser de son statut d'experts pour affirmer sans démonstration. Ce n'est pas le but d'une expertise.

Est ce le rôle de la justice de valider des expertises qui ne sont qu'un concentré de verbiage ?

Bien sûr que non.

Le rôle d'une expertise est d'allier les éléments objectifs et les règles scientifiques pour arriver à une conclusion qui ne peut être contredite.

Est ce que les experts ont apporté des éléments objectifs pouvant invalider d'autres causes de la mort d'origine traumatique ?

Bien sûr que non.

Il y a d'autres éléments qui pourraient permettre d'expliquer d'autres causes possibles de la mort. Il y a une fracture du plancher orbitale qui peut provoquer un arrêt cardiaque. Il y a des marques de strangulation et une compression de la carotide (selon le premier médecin légiste).

Nos droits sont ils respectés ?

Bien sûr que non.

Doit on accepter sans sourciller, poliment, que ceux qui sont censés nous protéger des autres et de nous-mêmes un jour de fête torturent et assassinent impunément et voir ensuite que ceux qui doivent faire la vérité la travestir et ajouter de l'injustice à l'injustice à répétition comme si nos vies et nos droits étaient inutiles ?

Bien sûr que non.

Wissam on t'oublie pas, on ne pardonne pas !

Voir les commentaires

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

par cjvpourwissam

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

Si j'étais dans les institutions françaises en tant que responsable qualité (même si je suis persuadé que ça n'existe pas vu que rien ne s'améliore) et que je n'étais pas corrompu et que je cherche réellement à éviter que des violences policières ou des injustices ne se reproduisent je ferais ce que fait chaque entreprise quand son processus est défaillant : une analyse qualité.

La différence entre les entreprises et les institutions françaises, c'est que pour les entreprises si elles ne satisfont pas le client, le client ne revient plus alors que pour les institutions françaises, elles prennent comme normal que le client, c'est à dire le peuple soit mécontent sans chercher à le satisfaire. Jusqu'à ce qu'elle crée des tarés de terroristes ou une révolution ou la destruction d'une société.

Ce qui va suivre est valable pour améliorer toute chose.

La base de toute démarche d'amélioration c'est de chercher à ne pas dire que la faute c'est juste l'autre. Souvent les fautes sont partagées, souvent la réaction de l'autre dépend de ma réaction, il s'agit de s'améliorer dans son domaine, si chacun s'améliore dans son domaine tout le monde s'améliore. Il ne sert à rien de s'améliorer là où le client ne s'en préoccupe pas. On entre sinon dans la sur-qualité et la sur-qualité est un gaspillage. De même, que naturellement on a tendance à rejeter la faute sur l'autre, on a tendance à oublier le client final.

Il existe différentes démarches d'amélioration qui ont fait leur preuve, la plus connue et la plus efficace est le DMAIC, la plus simple c'est le PDCA. On parlera dans cet article du PDCA

PDCA comme Plan Do Check Act, aussi appelé Roue de Deming (nom de son inventeur).

La phase Plan consiste à analyser les causes de défaillances.

Il existe de nombreuses méthodes. Les plus connues sont les suivantes :

  • Le Diagramme Ishikawa

  • Le SIPOC

  • Le QQOQCP

  • Les 5 pourquoi

Les deux premières méthodes, le diagramme d'Ishikawa et le SIPOC ont été inventé par les ingénieurs de chez Toyota, grâce à celles ci l'entreprise est devenue en quelques décennies leader mondial de l'automobile. Elle a amélioré ses services, alors forcément ses clients sont contents.

Les deux suivantes nous viennent des philosophes antiques. Comme quoi ...

Le diagramme Ishikawa permet de classer les causes par nature.

Il y a toujours 7 causes possibles d'une défaillance :

  • Machine

  • Milieu (dans l'exemple environnement)

  • Matériel

  • Mesure

  • Management

  • Moyens (dans l'exemple la tache)

  • Main d'oeuvre (dans l'exemple l'individus)

Un exemple d'une partie de ce diagramme, sur un exemple trouvé sur le net

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

Le SIPOC permet d'éviter de regarder son nombril et de se focaliser sur le client. Il permet surtout d'avoir une vision globale et de mieux comprendre l'ensemble des enjeux.

S comme Supplier (Fournisseur)

I comme Input (entrée du processus)

P comme Process

O comme Output (sortie du processus)

C comme Customer (le client celui qu'il faut satisfaire)

Tout processus cherche à satisfaire un client. Normalement dans les institutions c'est nous le client.

Normalement …

En général, il y a 7 étapes pour construire un diagramme SIPOC :

  • Commencer par identifier le processus P et lui donner un nom descriptif

  • Identifier les étapes principales qui le définissent

  • Identifier les sorties O du processus

  • Identifier les clients C qui reçoivent les sorties du processus

  • Identifier les entrées I qui sont requises par le processus

  • Identifier les fournisseurs S requises par les entrées du processus

  • Valider toutes les informations précédentes par les intervenants impliquées dans le processus.

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

Exemple d'un SIPOC pour la construction d'une maison

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

Le QQOQCP :

La méthode de questionnement QQOQCP nous vient du latin « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando » qui sont les questions qui définissent les « circonstances » d'une situation. Elle permet de décrire une situation en répondant aux questions suivantes d’une manière générale :

  • Quoi ?

    Description de la problématique, de la tâche, de l’activité.

    De quoi s’agit-il ? Que s’est il passé ? Qu’observe-t-on ?

  • Qui ?

    Description des personnes concernées, des parties prenantes, des intervenants

    Qui est concerné ? Qui a détecté le problème ?

  • Où ?

    Description des lieux

    Où cela s’est-il produit ? Où cela se passe-t-il ? Sur quel endroit ?

  • Quand ?

    Description du moment, de la durée, de la fréquence

    Quel moment ? Combien de fois par cycle ? Depuis quand ?

  • Comment ?

    Description des méthodes, des modes opératoires, des manières

    De quelle manière ? Dans quelles circonstances ?

  • Pourquoi ?

    Description des raisons, des causes, des objectifs

    Dans quel but ? Quelle finalité ?

Une analyse séquentielle prédéfinie de ce type permet de tout balayer. Ca change des expertises où l'expert écrit ce qu'il veut de la manière qu'il veut sans que personne ne s'en offusque behn oui il n'y a pas règles. Là au moins il y a un cadre de fixé.

Exemple

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

La méthode suivante c'est les 5 pourquoi :

  • Encore faut il avoir l'humilité de se poser toutes ces questions. C'est avec cette démarche que Socrates avait inventé la philosophie : la maieutique Socratique ou l'art de faire accoucher les esprits. La démarche permet d'aller au fond des choses et d'éviter de régler des problèmes en surface.

Exemple :

Mes dépenses sont plus élevées que prévu (le problème)

Pourquoi ? - Je dois payer 10 % d'impôts en plus.

Pourquoi (dois-je payer 10 % d'impôts en plus) ? - Je n'ai pas rendu ma déclaration à temps.

Pourquoi (...) ? - Je n'avais pas toutes les informations nécessaires sur mon patrimoine.

Pourquoi ? - Je n'ai pas fait évaluer par expert certains biens hérités.

Pourquoi ? - Je n'ai pas trouvé d'expert à temps. (la cause première).

Manque désespérément un responsable qualité dans nos institutions

Une fois le Plan réalisé, c'est à dire une fois que les causes ont été identifié, on peut mettre en place un plan d'actions. On passe au Do. La phase action.

La phase DO commence souvent par une phase de test pour tester les actions définies. Selon ces tests on déploie à l'ensemble.

La phase suivante est la phase Check. Le but c'est de vérifier, de contrôler. Un système qui n'a pas de retour est un système chaotique, un retour d'expérience permet d'ajuster les dysfonctionnements qui naissent toujours des nouveautés, c'est la phase suivante la phase Act.

A ce moment là, il faut mettre en place de nouvelles règles de fonctionnement, des standards (les cales sur le schémas). Il s'agit de mettre en place une organisation par processus pour éviter de revenir en arrière par mauvaise habitude ou bien par un changement de personnes, une fois que l'on a avancé.

A chaque fois que le PDCA avance (l'amélioration continue), on s'améliore.

Quand on veut s'améliorer, on s'améliore.

Quand on apprend de ses erreurs et qu'on ne les cache pas mais qu'on considère des problèmes comme des opportunités d'amélioration on s'améliore.

Voir les commentaires

Punishment Park

par cjvpourwissam

Punishment Park

Suite à la publication cinématographique qui présentait 3 films intéressants à regarder.

http://www.justicepourwissam.com/2016/02/seance-cinema.html

On nous signale un film "Punishment Park", un film exceptionnel qui explique les conséquences d'un état d'urgence.

Ici c'est l'interdiction de militer contre la guerre du Vietnam. 1974

Il a été censuré pendant de nombreuses années.

Certains dialogues, certaines réflexions sont tellement d'actualité que ça en est presque bouleversant.

P.S : Pour ne pas voir la pub, cliquer sur "fermer la publicité et regarder le film"

http://www.filmsvostfr.org/regarder-film-punishment-park-streaming-vostfr.html

Voir les commentaires

NON NON NON AU PERMIS DE TUER

par cjvpourwissam

Voir les commentaires

‪#‎NonAuPermisDeTuer‬

par cjvpourwissam

‪#‎NonAuPermisDeTuer‬

‪#‎NonAuPermisDeTuer‬

Faites vous votre propre idée sur l'amendement et vous comprendrez que pour le moindre délit commis (même un excès de vitesse) on pourra vous supprimer votre vie.

Si un agent aura envie de vous tuer, il le pourra parce que vous avez commis un délit, il sera dans le cadre de la loi, on vous enterra et basta.

On accorde une confiance absolue à une institution qui passe son temps à couvrir dans les enquêtes, dans les médias et jusque devant les tribunaux, des assassinats accompagnés de leurs mensonges.

Ils ne sont pas dignes de confiance et nous sommes les premiers à le regretter, s'ils ne mentaient jamais et se désolidarisaient des brebis galeuses cette confiance absolue serait légitime mais ce n'est pas le cas et elle apparait alors comme suicidaire.

Avant on nous faisait croire à un semblant de justice mais on ne voyait que de l'injustice maintenant l'injustice sera légalisée.

Le permis de tuer va être légalisé.

L'heure est grave !

P.S : Le second lien est une pétition contre cet amendement

http://www.senat.fr/amendements/2015-2016/336/Amdt_2.html

https://www.change.org/p/une-urgence-dire-nonaupermisdetuer

Voir les commentaires

Séquence cinéma

par cjvpourwissam

3 films qui nous montrent :

  • la construction du consentement collectif
  • l'importance de l'habitude
  • les idéologies limitantes et condescendantes
  • l'absence d'empathie et l'excès de fatalité
  • la nécessité de créer un réseau d'alliés
  • la nécessité de profiter des opportunités
  • la naissance d'une pensée collective
  • les étapes du processus d'émancipation
  • le rôle de la peur dans nos chaînes
  • la différence entre une tactique et une stratégie
  • l'importance de l'exemplarité et d'aimer son prochain

3 films qui nous montrent que l'on ne gagne pas sa liberté en faisant appel à la bonté de ses oppresseurs, celui qui n'est pas prêt à mourir pour le respect de sa dignité, n'est pas prêt à connaitre la liberté.

Séquence cinéma

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter.

http://papystreaming.com/fr/p/snowpiercer-le-transperceneige/#mymedia

Séquence cinéma

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution.

http://papystreaming.com/fr/p/cloud-atlas/

Séquence cinéma

Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut "gagner" du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d'années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d'échapper à la mort. Plus que jamais, chaque minute compte.

http://papystreaming.com/fr/p/time-out/

Voir les commentaires

L'âne de Buridan

par cjvpourwissam

L'âne de Buridan

L'âne de Buridan , revenant d'un long voyage, avait autant soif que faim.

On plaça l'animal à égale distance d'un boisseau d'avoine et d'un seau d'eau.

L'animal, ne sachant déterminer s'il avait plus faim que soif , ne fut pas capable de décider s'il devait manger ou boire.

Il resta indifférent à l'alimentation proposé et mourut de faim (ou de soif, la fable ne le précise pas).

Remplaçons la soif par la vérité et la faim par le mensonge et on sera dans la situation où ceux qui ont l'opportunité de dire la vérité sur Wissam se trouvent.

Ils veulent nous faire gober des mensonges au nom de la vérité tout en refusant de dire la vérité.

Mais oui, Wissam est mort comme par hasard accidentellement comme par hasard entouré de policiers et toutes les marques ne sont qu'accidentelles, toutes les preuves trafiquées, toutes les versions saugrenues, le sont tout autant.

Mais oui ...

Tôt ou tard, le principe de réalité nous rattrape.

Comme pour l'âne, ça finira par faire dépérir parce que nous ne sommes plus de la génération qui acceptons d'être humiliée, nous n'avons pas de compte à rendre à des gens qui utilisent les institutions pour faire du mal et en tirent un profit individuel, nous avons grandi avec l'amour des valeurs républicaines, ce n'est pas pour qu'on s'en serve pour nous torturer, nous assassiner et nous déshonorer au nom de ces valeurs.

Nous, nous, n'avons que soif de vérité !

Voir les commentaires

L'Ocytocine et la clé de la liberté

par cjvpourwissam

L'Ocytocine et la clé de la liberté

Mais qu'est que c'est que ça ?

Voici la formule chimique de l'ocytocine. L'hormone de l'attachement.

Quel est le rapport entre l'ocytocine et la lutte contre les violences policières ?

Apparemment il n'y en a pas et pourtant ...

Elle n'explique pas tout mais elle n'explique pas rien non plus.

Cette hormone dure dans des conditions normales 3 ans et peut expliquer certaines tendances à la résistance au changement.

Nous entrons dans une période très importante. Celle où d'autres paradigmes et d'autres graines que l'on a planté peuvent enfin germer mais là où également les personnes qui étaient impliquées émotionellement peuvent passer à autre chose.

C'est la raison pour laquelle il ne faut pas simplement avancer par l'affect mais également par la raison afin de ne pas dépendre simplement de ses humeurs.

Il nous faut aiguiser notre logos.

L'Ocytocine et la clé de la liberté

De la même manière que celui qui a perdu ses clés dans sa chambre est sur de les retrouver s'il est endurant et persiste à les rechercher.

Le monde a beaucoup plus été changé par des endurants que par des intelligeants.

Celui qui est victime d'une injustice doit être convaincu qu'un jour ou l'autre les clés de la liberté seront trouvées par quelqu'un, peut être pas par lui mais qu'importe.

Tôt ou tard les clés de la liberté seront découvertes parce que le monde tend naturellement vers plus de Justice, maintenir un système injuste demande de l'effort permanent et n'est permanent que le changement.

Ceux qui étaient victimes de l'injustice des rois doivent se réjouir aujourd'hui de voir la fin des tyrannies et pourtant c'était pendant longtemps un système que personne pensait pouvoir être remplacé.

De la même manière, ceux qui ont été victimes de l'injustice des violences policières ou d'autres injustice doivent se persuader que ces injustices ne dureront pas éternellement. Un autre système plus juste naitra et ça ne sera que Justice.

Continuons à rechercher les clés, même humiliés, même meurtris, avec notre coeur et notre raison comme boussoles.

Demain, on nous remerciera.

Voir les commentaires

Les grenouilles et le puits

par cjvpourwissam

Les grenouilles et le puits

Les Grenouilles virent dans le fort de l'été leurs marais à sec.

"Où retirerons-nous ? s'écrièrent-elles alors

- Dans ce puits que vous voyez tout proche de vous, dit une des plus jeunes.

- L'eau l'emplit jusqu'à deux doigts du bords ; ainsi il nous sera très-aisé d'y entrer.

- Fort bien, répliqua une des plus vieilles ; mais quand l'eau viendra à baisser, et que nous nous trouverons au fond de ce puits, à vingt pieds au moins de son ouverture, en sortirons-nous aussi aisément que nous y serons entrées ?"

Fable d'Esope

Voir les commentaires

Selon que vous serez puissant ou misérable

par cjvpourwissam

Selon que vous serez puissant ou misérable

Wissam, jouait jeudi avec deux amis dans la cour de l'Elysée à lancer des billes, boulettes en papier et une tomate qui ont atteint une policière en faction devant le palais présidentiel, a indiqué samedi une source policière.

Confirmant une information de RTL, cette source a raconté à l'AFP que jeudi en fin de journée, Wissam s'amusait avec deux amis dans la cour de l'Elysée, comme ils le font régulièrement.

Une première "bille ou boulette en papier" roule jusqu'au pied d'une gardienne de la paix postée en face du 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré. L'agent a ensuite été la cible d'un "jet de tomate" avant d'être"touchée à la joue" par une seconde bille, selon le récit qu'en a fait la source policière.

La fonctionnaire de police a alors traversé la rue et demandé aux gendarmes en faction devant les grilles de l'Elysée d'où pouvaient venir les projectiles: les militaires ont immédiatement désigné les responsables: Wissam et ses copains.

La source policière a confirmé que le président de la République avait"présenté ses excuses" à la policière, qui n'a pas souhaité porter plainte.

Sollicité, l'Elysée s'est refusé à tout commentaire.

(AFP)

http://www.liberation.fr/societe/2012/03/11/louis-sarkozy-lance-des-billes-et-une-tomate-sur-une-policiere_802166

Voir les commentaires